Formats et usages

by Corepile | 19 avril 2014 13 h 53 min

Les formats

Piles cylindriques

Cette pile est la plus courante dans le commerce.
Les piles cylindriques les plus utilisées sont en vente en sept formats dans le commerce.

 

Piles boutons

Ces piles ont la forme d’un bouton, d’où leur nom, elles sont rondes et plates, souvent d’un diamètre supérieur à leur hauteur.
Elles sont surtout utilisées pour des appareils qui ont besoin d’une source d’énergie de petite taille, légère et performante.

 

 

Format parallélépipède

Ce format regroupe toutes les formes qui ne sont ni cylindriques ni bouton. Il en existe une infinité de taille. Il est utilisé soit lorsqu’il n’y a pas de problème de place (piles pour clôture électrique) ou pour des appareils dont la batterie est fournie et n’est pas standardisée (téléphones portables, ordinateurs).

 

NB : les formats permettent à l’anode et à la cathode d’être en contact parfait avec l’appareil pour qu’il fonctionne. Il faut savoir que pour un même format, on peut trouver à peu près tous les couples électrochimiques. Par exemple pour une pile de format AAA (celle des télécommandes), il est possible d’acheter une pile alcaline, une pile saline, une pile lithium mais aussi en rechargeable nickel-métal hydrure ou lithium-ion.

 

La nomenclature internationale des piles

Sur les piles ou leurs emballages, on distingue des lettres et des chiffres : AAA, LR6, AA, C, D, 9V… Selon le code auquel se réfèrent ces indications, on obtient des renseignements sur la composition et/ou la forme de la pile :
– Le code ANSI (American National Standard Institute) fait référence aux dimensions des piles. Il s’agit des codes AAA, AA, C, D, PP3.
– Le code IEC (International Electrotechnical Commission) décrit la composition et la dimension des piles :

Par exemple : 3 LR 12
1er chiffre : Nombre d’éléments composant la pileIci, il y en a 3. S’il n’y a pas de chiffres, il y a un seul élément.
1ere lettre : Système chimique Ici, L signifie « pile alcaline » Si pas de lettre : pile saline M = oxyde de mercure S = oxyde d’argent F = pile au lithium P = pile zinc-air H = batteries Ni MH K = batteries NiCd
2eme lettre : Forme des éléments composant la pile Ici, R signifie cylindrique S = parallélépipédique F = plate
2eme chiffre : Dimensions codées de la pile Ici, 12 correspond à 12 mm de diamètre. Le « L » est repris sur les piles alcalines.

Schéma des principaux formats de piles avec leurs références dans les deux nomenclatures.

 

Les usages

Les batteries rechargeables subissent une autodécharge après quelques semaines, alors que les piles primaires ont une durée de conservation de plusieurs années. Les piles rechargeables ne sont donc pas adaptées à l’usage des appareils consommant peu d’énergie ou de façon intermittente comme les horloges, réveils, thermostats, lampe de poche, commande à distance…

Le meilleur usage des batteries se fait dans les appareils pour lesquels elles ont été conçues (GSM, outillage sans fil…) ou pour une utilisation intensive, comme dans les appareils photos, jouets télécommandés…

 

Voici un tableau reprenant les usagées les plus courant par couple électrochimique

Tableau des usages des piles et batteries

Téléchargez aussi le guide d’utilisation des piles et accumulateurs édité par le syndicat des fabricants de piles :

Guide spap

Source URL: https://www.corepile.fr/tout-savoir-sur-la-pile/format-usages/