Les piles bouton bientôt recouvertes d’un produit amer pour éviter leur ingestion par les enfants

Les fabricants vont progressivement commercialiser des piles bouton lithium recouvertes de benzoate de dénatonium. Cette substance, déjà utilisée par les fabricants de produits d’entretien ménager est inoffensive en cas de consommation, mais induit un réflexe de dégoût qui conduit à recracher instinctivement l’objet qui en contient.

L’Anses rappelle que de nombreux produits, tels que les télécommandes ou certains jouets, contiennent des piles bouton. Des accidents graves, parfois mortels, liés à l’ingestion de ces piles bouton par de jeunes enfants sont régulièrement signalés par les centres antipoison. Même en l’absence d’obstruction des voies respiratoires ou d’autres signes, l’ingestion d’une pile bouton représente un danger grave pour un enfant. En effet, une pile avalée peut entraîner très rapidement la formation de lésions potentiellement mortelles.

Consultez les recommandations sur notre page « développement durable et sécurité »